T

rucs & astuces ð@ 

Indice D – 29/01/09 - Ce document édité à titre purement informel n’a pas de valeur contractuelle et l’auteur décline toute responsabilité concernant l’utilisation des informations contenues dans ces pages

 pour revenir sur le site cliquez sur « précédent » de la barre outil du navigateur

 

Procédure simplifiée (Extraite de Maintenance ordinateur I)


 

Avant toute opération de maintenance sur le disque dur, créer un « point de restauration » :

 

Un « point de restauration » vous permettra de restaurer le système en cas de disfonctionnement quelles qu’en soient les raisons.

 

1 – cliquer sur :

 « Démarrer »

          « Panneau de configuration »

                   « Performance et maintenance »

                             « Restaurer le système » (en haut à gauche de la fenêtre)

 

2 – sur fenêtre « restauration du système » :

 

a – pour créer un point de restauration :

          Cocher « créer un point de restauration »

                   Clic sur « suivant »

                             Nommer le point de restauration

                                      Clic sur « créer »

                                                Fermer la fenêtre

 

b – pour restaurer le système :

          Cocher « restaurer »

                   Clic sur « suivant »

                             Choisir le point à restaurer dans la grille (date et nom du point)

                                      Clic sur « suivant »

 

Attendre la restauration complète du système, l’ordinateur se charge de tout.

 

NB : Si le point de restauration choisi n’est pas le dernier, je vous conseille de commencer par restaurer le dernier point, ensuite l’avant dernier etc. pour arriver au point choisi, car si beaucoup de valeurs registres ont changé entre chaque point, la restauration risque de ne pas se faire.


 

Procédure

 

Nettoyage, défragmentation et vérification de l’intégrité des disques durs avec le système Windows

 

1 – Clic sur « démarrer » dans la barre des tâches (en bas à gauche de votre écran).

Clic sur « poste de travail ».

Clic droit sur  « disque local C:/ ».

Clic sur « propriétés » en bas de la fenêtre qui vient d’apparaître.

 

Sur onglet général de la fenêtre « propriétés du disque dur local C:/ »

 

1 - Nettoyage du disque :

 

Clic sur « nettoyage de disque ».

Clic sur « libérer espace sur disque dur ».

Choisir le disque s’il y en a plusieurs

Cocher tous les fichiers qui ne vous servent pas.

Clic sur « OK »

 

Le système vérifiera tout ce qui n’est pas indispensable et les fichiers cochés seront effacés ou compressés.

Il s’agit la plupart du temps de :

-          fichiers programmes téléchargés (ce sont des activX inutiles après téléchargements),

-          fichiers Internet temporaires (pages Web visitées, stockées pour affichage plus rapide),

-          pages Web hors connexion (pages que vous avez synchronisées dans vos favoris pour lire hors connexion),

-          Corbeille (fichiers supprimés),

-          fichiers temporaires (informations sur fichiers sur lesquels vous avez travaillé récemment),

-          compression des fichiers non utilisés (ils ne seront pas effacés et seront toujours disponibles).

Cette opération ne comporte aucun risque.

 

2 - Défragmentation : (Celle-ci doit se faire lorsque le disque est fragmenté à plus de 10%).

 

Toujours dans la fenêtre de « Propriétés du disque local C:/ ».

 

Sélectionner l’onglet « Outil »

Clic sur « Défragmenter maintenant »

Clic sur « Analyser » et ensuite :

Clic sur « défragmenter » si nécessaire (la fenêtre vous dit ce qu’il convient de faire).

 

Nota : Il existe un excellent outil défragmenteur gratuit et en Français : « Defraggler » (contrôle et clic droit sur ce nom – ensuite suivre les instructions de PC Astuces).

 

Vous devriez effectuer ces opération fréquemment : toutes les semaines si vous travaillez beaucoup et au minimum une fois par mois.

 

3 –  Vérification de l’intégrité du disque dur : (Je conseillerais d’effectuer cette opération au moins une fois par mois, même si vous ne constatez pas de d’instabilité de votre système, car quand le constat se fait il est trop tard).

 

Toujours dans la fenêtre de « Propriétés du disque local C :/ ».

 

1 – Sélectionner l’onglet « Outil ».

Clic sur « vérifier maintenant ».

Cochez les 2 options.

            Clic sur « démarrer ».

 

(Un message vous dira que la vérification ne peut se faire qu’au démarrage de Windows et vous demandera si vous voulez que la vérification soit effectuée au prochain démarrage du système).

 

Clic sur « oui »

 

2 - Arrêter et redémarrer l’ordinateur (procédure habituelle) :

 

Clic sur « démarrer » (en bas à gauche de votre écran).

Clic sur « arrêter l’ordinateur».

Clic sur « Redémarrer ».

 

Au redémarrage de l’ordinateur, un utilitaire de Windows (CHKDSK) va vérifier tous les secteurs du disque dur, et réparer (s'il le peut). C'est assez long (cela peut prendre plusieurs heures).

 

- Au redémarrage, surtout ne pas appuyer sur une quelconque touche, cela arrêterait le processus.

- Il ne faut surtout pas arrêter le processus, même en cas d'arrêt apparent de la progression.

- Windows redémarrera l'ordinateur sans aucune intervention de votre part (très important).

 

Vérifiez seulement si ce qui est écrit et l'écran signale des parties endommagées ou un autre message de ce type.

Noter éventuellement ces paramètres qui pourront servir à un dépanneur.

 

Si vous avez plusieurs disques durs, mettre en œuvre la PROCEDURE pour chacun d’entre eux (redémarrer l’ordinateur après avoir enregistré la procédure sur chaque disque, cela vous gagnera du temps).

Il est possible que si aucun fichier système n’est activé, la vérification démarre immédiatement.

Dans ce cas vous n’avez plus qu’à laisser faire. Surtout ne pas arrêter l’ordinateur


Astuce : Pour simplifier les opérations de « défragmentation », « nettoyage », « restauration », vous pouvez créer des « raccourcis » à placer sur le « menu démarrer ».

 

1 - Clic gauche sur « démarrer » (en bas à gauche de votre écran) et :

           

2 - Placer (sans clic) le « Pointeur de la souris » sur «  défragmentation » et successivement, dans les fenêtres qui s’ouvrent, sur :

« Accessoires »,

                        « Fichiers système »,

« Défragmenteur de disque »,

 

3 - Clic droit sur « Défragmenteur de disque » et dans la fenêtre de commandes qui s’ouvre :

Clic gauche sur « Ajouter au menu démarrer ».

 

Recommencer ces opérations pour « nettoyage de disque », « restauration du système » et en règle générale pour toutes les commandes Windows que vous voulez ajouter au « menu démarrer ».


 

De temps en temps il faut aussi vérifier l’état physique de votre disque dur

 

A faire systématiquement lors de la maintenance du disque dur.

 

En principe, si une défaillance est sur le point de se produire, un message vous en avertit au démarrage de votre ordinateur.

La technologie SMART (Self Monitoring Analysis and Reporting Technology), qui équipe les disques durs récents, vous prévient de l’imminence d’une défaillance matérielle de votre disque.

 

Mais ce n’est pas toujours le cas, et pour palier à la carence éventuelle de votre disque, vous pouvez utiliser un utilitaire gratuit :

 

Pour cela, télécharger : Everest Home Edition (contrôle et clic droit sur ce nom – ensuite suivre les instructions de PC Astuces).

 

- Lancer Everest Home Edition

- Clic sur « Stockage »

- Clic sur « SMART »

 

Vérifier dans la fenêtre de droite si les informations sur le disque sont normales.

 

Si vous avez une ou plusieurs valeurs défectueuses, cela signifie que votre disque dur est sur le point de tomber en panne. Alors Sauvegardez immédiatement tous vos documents, et essayer la procédure de Vérification de l’intégrité du disque dur décrite ci avant.

 

Si ça ne marche pas, il faut vous résoudre à changer votre disque dur ou acheter un nouvel ordinateur.


 

Le disque dur peut aussi s’user mécaniquement en fonction de sa durée de service

 

Il est donc nécessaire de le ménager :

 

2 solutions :

 

1 - Arrêter l’ordinateur

Il est toujours désagréable d’arrêter et redémarrer l’ordinateur chaque fois que nous en éprouvons la nécessité.

 

2 - mettre le disque dur en « veille ».

Le système automatique de mise en veille du disque dur de Windows n’est pas fiable.

La mise ne veille manuelle est préférable et efficace à 100%.

 

Procédure simple :

 

Clic sur démarrer (en bas à gauche de l’écran).

            Clic sur « arrêter l’ordinateur »

                        Clic sur « mettre en veille »

 

Le disque dur s’arrête de tourner et le système fige les fichiers dans l’état où ils se trouvent

 

Il suffit de toucher la souri ou une touche pour relancer le système et le retrouver dans l’état ou on l’a laissé.


 

Nettoyage de la souris classique à boule (eh oui, il faut y penser et le faire de temps en temps…)

 

Il arrive que le déplacement du pointeur ait du mal à suivre celui de la souris :

 

La souris n’est pas forcément HS. Il suffit souvent de nettoyer les peluches ou la « crasse », qui se sont déposées sur les petits rouleaux à l’intérieur, et la bille.

 

1 - Dévisser la bague qui maintient la bille (il n’y a aucun risque). La rotation se fait comme pour un écrou. (Pour les non bricoleurs, sens inverse des aiguilles d’une montre pour dévisser et sens des aiguilles pour visser).

 

2 - Nettoyer les rouleaux, avec un coton tige imbibé d’alcool ou de produit pour nettoyer les vitres (pas d’autre type de solvant) et éventuellement un « cure dent » en bois (jamais en métal).

 

3 - Nettoyer la bille avec une brosse souple dans de l’eau additionnée de savon ou de produit pour la vaisselle (pas de solvant), rincer à l’eau claire et sécher avec une serviette (éviter le papier type « Sopalin » ou tout matériau qui risque de déposer des peluches). Elle peut avoir une apparence propre, mais être régulièrement recouverte de crasse. Si un frottement avec l’ongle laisse une traînée, c’est qu’elle est sale.

 

4 – Nettoyer les « patins » qui permettent le glissement de la souris sur le tapis (alcool).


 

En cas d‘instabilité du système :

 

Il peut s’agir de fichiers « nom de fichier.dll » disparus ou abîmés. (Les « fichiers.dll » sont en quelque sorte les neurones de votre système).

 

Pour les remettre en état ou les recharger sous leur forme originale il existe une commande : « sfc » 

- Clic sur « démarrer » dans la barre des tâches

- Clic sur « exécuter »

 

Une nouvelle fenêtre avec ligne de commande apparaît.

- Préparez votre disque de démarrage « Windows »

- Taper « sfc /scannow » (ne pas oublier l’espace entre sfc et /scannow)

- Introduisez le disque « Windows XP » à la demande.

 

Les fichiers « fichiers.dll » seront restaurés.

 

Attention : la commande SFC supprime tous les points de restauration, n’utiliser cette commande qu’en cas de nécessité absolue !


 

Voici toutes les commandes « sfc »

/SCANNOW Vérifie tous les FSP* immédiatement.
/SCANONCE Vérifie tous les FSP* une fois au prochain démarrage.
/SCANBOOT Vérifie tous les FSP* à chaque démarrage.
/CANCEL Annule toutes les vérifications en attente des FSP*.
/QUIET Remplace tous les fichiers de version incorrecte sans notification.
/ENABLE Active la Protection de fichiers Windows pour un fonctionnement normal.
/PURGECACHE Vide le cache des fichiers et vérifie les FSP* immédiatement.
/CACHESIZE Définit la taille du cache des fichiers.

 

* FSP = Fichier Système Protégé

 

Si aucune de ces opérations ne résout votre problème, la situation est plus grave. Il faudra peut-être réparer (réinstaller) Windows et même reformater votre disque dur.

 

Ceci est une autre histoire et il faudrait mieux, si vous n’êtes pas prêt à vous jeter dans une grande aventure, trouver un copain qui connaît ce process. 


 

Si un programme se « plante » :

 

Appuyer d’abord sur les touches du clavier « Ctrl et Alt » simultanément, et sans relâcher ces 2 boutons, appuyer sur « Suppr », et relâcher le tout.

 

Une fenêtre apparaît  avec les 3 index :

 

Applications : Apparaissent toutes les opérations en cours d’exécution…

 

Processus : liste de tous les programmes d’exécution en cours (fichiers « .exe »).

 

Performances : Graphiques et indices de performance du système (mémoire etc.).

- Pour arrêter les applications « plantées », clic sur « fin de tâche ».

 

- Si rien ne se passe au bout de quelques minutes, arrêter l’ordinateur en maintenant le bouton d’arrêt en appui jusqu’à fermeture complète du système.

 

- Redémarre l’ordinateur.

 

A la demande (fenêtre), vous pouvez ou non envoyer les informations à « Microsoft », ça ne sert qu’à lui.


 

 Ce n’est pas tout :

 

Si vous téléchargez des fichiers, il y a de forts risques que des fichiers espions « Spywares » pour les initiés s’installent insidieusement et perturbent le fonctionnement de votre système.

 

Pour les éradiquer vous avez besoin d’un logiciel spécialisé (voir le dossier « maintenance ordinateur III » sur ce site).

 

Et n’oubliez pas le principal : un « pare feu » et « un antivirus performant » avec mises à jour fréquentes.