Voir...  Savoir...  Comprendre… Le monde d’hier et de demain

  

En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire

« Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. » (Article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme)

Accueil   Généralités   Nouvelles de France   Politique société & culture   Religion & société   Droit social & travail   Nouvelles du Monde   Recettes Trucs & Astuces

Les privilèges et les gabegies de la République

 


Subventions en tous genres

 Associations : comment trouver 42 milliards d’euros par an rien qu’en traversant la rue : 3 % de déficit, c’est environ 70 milliards d’euros. Or, ”en même temps”, de l’autre côté de la rue, 42 milliards d’euros (chiffres de 2012, source Tchernonog) d’argent public sont généreusement versés aux associations chaque année.

 Aides à la presse : classement des titres de presse aidés. Ce jeu de données provient d'un service public certifié : Dans un objectif de transparence, le ministère de la culture publie la liste des titres et, à partir de 2016, des principaux groupes de presse, ayant bénéficié d’aides directes et indirectes.

 Associations : La foire aux subventions : Si on avait dit à ses pères fondateurs que la loi du 1er juillet 1901, portant statut des associations, ouvrirait un jour une véritable course aux subventions publiques, ils se retourneraient dans leur tombe ! Car le principe fondateur qui fonde cette loi est celui de l’indépendance des associations, contrepartie de leur liberté encadrée. Aujourd’hui, une part importante des associations vit largement et souvent uniquement de subventions publiques. Ce ne sont plus des associations libres : elles ne sont que des émanations des collectivités qui les « aident ». Avec l’argent des contribuables… Ces fausses associations, dans tous les domaines où elles agissent, ne sont rien d’autre que des tentacules cancérigènes de la sphère publique. Et non pas, comme elles essayent de le faire croire, des entreprises citoyennes respectables, défendant « l’intérêt général ». Ce numéro 11 des Dossiers du Contribuable est entièrement consacré à la dénonciation de ce scandale. Quel que soit leur secteur d’intervention, ces fausses associations ont des caractéristiques communes :                     

 - Leurs dirigeants en tirent des avantages personnels.

 - La quête aux subventions prend la place de la chasse aux adhérents.

 - Elles s’efforcent d’éliminer les initiatives concurrentes. Surtout quand ces dernières sont libres et indépendantes, respectueuses de l’esprit de la loi de 1901. Les fausses associations subventionnées ont d’abord pour but d’étouffer les vraies associations non subventionnées.

 - Elles bafouent les principes de la démocratie interne et fonctionnent au profit d’une camarilla.

 - Elles s’appuient sur les médias dominants, qui leur accordent une oreille complaisante.

 - Tout comme on a cru inventer en France le capitalisme sans capitaux, on a favorisé les associations sans associés. A un moment où le gouvernement est contraint par la nécessité de réduire les dépenses publiques, il y a là un gisement d’économies possibles. Aussi bien au niveau de l’Etat qu’au niveau des collectivités locales.

 «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » 

 Muriel Pénicaud préfère les “réfugiés” aux Gilets Jaunes : Le 1er octobre 2018, Muriel Pénicaud, annonçait un appel à projets à hauteur de 15 millions d’euros pour aider à l’insertion des “réfugiés” et notamment à leur trouver un emploi. Les chômeurs français apprécieront.

 Et les millions d’euros de subventions aux syndicats, qu’en pensent les Gilets Jaunes ? Encore une promesse de Macron non tenue ! Souvenez-vous, le président de la république avait promis de réformer le financement des syndicats. Il devait instaurer le “chèque syndical” permettant “à chaque salarié d’apporter au syndicat de son choix des ressources financées par l’employeur”.

 Pour prévenir les “rixes inter-quartiers”, le Conseil de Paris alloue de nouvelles subventions à des associations… « Au-delà de ce débat majeur pour Paris, j’ai porté une délibération dans le cadre de la prévention des rixes inter-quartiers permettant de financer 13 associations, à hauteur de 185 000€. Cette délibération s’inscrit dans la suite du travail que mène la ville, avec ses partenaires depuis plusieurs mois dans le cadre des États généraux de la prévention des rixes. »

 80 millions d’euros généreusement offerts aux Palestiniens par le gouvernement n’auront pas permis d’éviter un attentat à Strasbourg : Le Premier ministre Edouard Philippe a reçu le 7 décembre son homologue palestinien Rami Hamdallah à Paris .(Pas d’argent pour les Français, mis on distribue tous azimuts !)

 Macron débloque 40 millions d’euros pour les salaires et retraites des… Tchadiens : Ce n’est pas une mauvaise blague, ni une “fake news”. La France a bel et bien décidé d’octroyer au Tchad un budget de 40 millions d’euros pour payer les salaires et les retraites des fonctionnaires, a indiqué l’Agence française de développement (AFD).

 Macron trouve 500 millions d’euros pour… le Sahel : Nul doute que cette information intéressera les Français et tout particulièrement les Gilets Jaunes. Le ministre Jean-Yves Le Drian vient de le confirmer lors d’une réunion de l’organisation G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) à Nouakchott : . « la France (…) investira 500 millions au profit des priorités » du G5 Sahel

 Johnny Hallyday, Charles Aznavour, Zazie… Le scandale des subventions : VIDÉO. Comme le revèle Le Lanceur.fr, ces artistes pas tout à fait novices ont pourtant reçu des dizaines de milliers d'euros d'aide "jeunes créateurs".

 Enquête sur le scandale des subventions aux associations : Le magazine Hebdo-Bourseplus a interrogé Jean-Baptiste Léon, rédacteur en chef du Cri du Contribuable, à propos de l'enquête qu'il a mené sur le scandale des subventions aux associations.

 Le scandale des subventions de la ville de Paris! (Vidéo) : L’association Contribuables associés vient de répertorier les subventions de la ville de Paris. Elle a épluché les 275 délibérations du Conseil de Paris afin de savoir où va l’argent des Parisiens (et celui des Français en général, via la dotation globale de fonctionnement).

 Chaque année, l'État distribue des centaines de millions d'euros à des journaux et à leurs propriétaires milliardaires comme Dassault, Drahi ou Lagardère. Alors que les principaux candidats à l’élection présidentielle ne cessent de promettre des réductions dans les dépenses de l’État afin de réduire le déficit des caisses publiques, aucun n’ose aborder ce qu’on peut nommer gabegie : les aides versées à la presse écrite. Il est vrai que la remise en cause ces subventions pourrait s’attirer les foudres des journaux qui bénéficient de cette véritable manne.

 Charles Gave : le scandale des aides à la presse.  Le financement de la presse via les 2 milliards de subventions annuelles sont la preuve que le capitalisme n’est pas du tout respecté et encore moins la loi du marché. En réalité, le pouvoir en place est obligé de financer la propagande qui permet son maintien en place avec l’argent du contribuable. Sans ces 2 milliards vos kiosques seraient vides…

 ONG et migrants, le business du cœur : La raison d'être et la première source de financement de nombreuses ONG. Les dizaines de milliers de demandeurs d’asile accueillis sur notre territoire n’alimentent pas seulement la bonne conscience sans-frontiériste des nombreuses associations qui les accueillent. Très prisé par le Medef et par les syndicats, le migrant est devenu la raison d’être – et la première source de financement – de nombreuses ONG. Enquête. 

 La jolie hausse des subventions aux syndicats : Les organisations syndicales ont touché plus de 83 millions d’euros en 2016, via le fonds de financement du dialogue social, dont près de 19 millions d’euros pour la CGT, d’après un rapport récemment publié.


Comités « théodule »

 Comment l’Etat gaspille l’argent des contribuables avec des observatoires bidons : D’un côté, l’Etat pratique le racket fiscal et s’enlise dans un bras de fer avec les Gilets Jaunes, se limitant, acculé, à quelques concessions symboliques annoncées par le Premier ministre. De l’autre côté, l’Etat gaspille l’argent des contribuables pour placer les “copains”. Il faut, pour ne citer que cet exemple, prendre connaissance de l’une des annexes au projet de loi de finances pour 2019 qui donne de précieuses indications sur le coût de fonctionnement des 387 commissions et instances consultatives placées directement auprès du Premier ministre ou des ministres. Citons quelques détails.

 La lourde facture des observatoires et comités Théodule de la République : Le Canard enchaîné a épluché les annexes du projet de loi de finances pour 2019 et pointe un coût de fonctionnement élevé des commissions et des instances consultatives. (Selon le Canard enchaîné, qui a analysé le projet de lois de finance 2019, on compte 387 "commissions et instances consultatives placées directement auprès du Premier ministre ou des ministres".) (Chantal Jouanno, avec ses 14 700€ bruts mensuels, gagne moins que les présidents des autres autorités indépendantes…)

 Climat : Emmanuel Macron crée un nouveau Comité Théodule : Emmanuel Macron va annoncer mardi la création d’un « Haut Conseil pour le Climat » : haut conseil mais basse politique… Voici donc un nouveau Comité Théodule que les contribuables vont payer, qui va vouloir des locaux, des secrétaires, créer un site Internet, publier des notes, financer des études diverses et variées… La première des tâches sera sans doute d’embaucher une agence de communication pour concevoir un logo et une charte…

  Un délégué interministériel enfin dédié à la protection de l'enfance : Agnès Buzyn a annoncé la décision de nommer un haut-commissaire en charge de la protection de l'enfance. Une nouvelle stratégie axée sur la santé, l'éducation et la lutte contre les violences, devrait permettre de mieux protéger et prendre en charge les enfants. (C’est sans doute très bien, mais… Nos politiques sont très forts pour créer de nouveaux « machins », mais jamais ils ne se penchent sur ceux qui sont devenus obsolètes, pour les supprimer. Et on entasse encore et toujours de nouveaux hauts fonctionnaires super bien payés, avec leurs structures – généralement pléthoriques - tout aussi bien rémunérées… Pfft une nouvelle taxe et c’est emballé !)


La sécurité et le terrorisme

 Guillaume Roquette : «Après chaque attentat, c’est le même discours “On ne peut rien faire”. On s’est soumis.» Guillaume Roquette (Directeur de la rédaction du Figaro Magazine) : «Ce que je trouve incroyable, c’est qu’après chaque attentat, c’est le même discours “On ne peut rien faire”. Depuis 6 ans, il y a eu 250 morts. On s’est soumis (…) On aura de nouveau cette discussion après le prochain attentat et de nouveaux morts.»

Trop de dépenses publiques, c’est trop d’impôts


Salaires des hauts fonctionnaires, et des parlementaires, ces « princes de la république »

 1200 agences d’État pour 80 milliards de dépenses: il est temps de faire le ménage : Tous les mercredis, avant le Conseil des ministres, Le Macronomètre, l'observatoire des réformes du gouvernement, lancé par la Fondation iFRAP, attribue une note aux réformes d'Emmanuel Macron.

 Voici la liste des 17 ambassadeurs... sans ambassades : Après des années de flou, le gouvernement nous a transmis la liste des ambassadeurs thématiques, parmi lesquels on retrouve Ségolène Royal.

 Vincent Jauvert – Au cœur des intouchables d’État : Journaliste à L’Obs, Vincent Jauvert a passé les deux dernières années à percer les arcanes de l’élite administrative française, qu’il révèle dans son livre Les Intouchables d’État. En terrasse du café Le Nemours, la buvette du Conseil d’État, l’enquêteur raconte au Lanceur les secrets de ces intouchables de la haute fonction publique.

 Les salaires des hauts fonctionnaires bientôt "remis à plat" ? Les batailles des gilets Jaunes ont permises d'accéder à toutes ces informations soigneusement cachées. Manque de transparence, montants mirobolants… En pleine crise des gilets jaunes, les rémunérations des hauts fonctionnaires scandalisent l’opinion publique

 LA FONCTION PUBLIQUE ET SES PRIVILÈGES ... HORS DU TEMPS ! Pendant que vous devez mettre la main à la poche ...et que vous devrez le faire de plus en plus, évidemment ...

 Agnès Saal nommée haut-fonctionnaire, 3 ans après le scandale des frais de taxis : L'ancienne présidente de l'INA a été nommée haut fonctionnaire à l'égalité, la diversité et la prévention des discriminations. Elle avait dû démissionner en avril 2015 après des révélations sur ses dépenses excessives en taxis.

 La dotation d’hébergement des députés, cette nouvelle enveloppe méconnue offerte à nos élus : Longuement évoquée dans le rapport annuel d’Agnès Roblot-Troizier, déontologue de l’Assemblée Nationale, la dotation d’hébergement est un dispositif récent et méconnu qui permet aux élus non-parisiens de louer un pied-à-terre dans la capitale, aux frais du contribuable. (Les pauvres, ils n’en avaient pas assez comme ça. Dans cette période de contestation, c’est de la provocation)

 Jacques Toubon: les comités Théodule rapportent gros. Il faut revoir la rémunération de certains hauts fonctionnaires par Louis Aliot : Alors qu’on demande aux citoyens français des efforts pour assainir les finances du pays, on apprend, par Le Canard Enchaîné, que le Défenseur des droits Jacques Toubon cumule 30 000 euros de revenus. Une tribune du député RN, Louis Aliot. 

 Les fonctionnaires de l'Assemblée nationale gagnent, en moyenne, 7 862 euros brut par mois, avec un taux de primes de 120%

 Retraite des fonctionnaires de l'Assemblée nationale : 3 180 euros brut par mois, plus que les députés

 Il y a deux ans, Xavier Bertrand s'augmentait de 4 000 euros par mois pour compenser la fin du cumul de ses mandats...

 Le business de Nicolas Hulot : entre 200 000 et 300 000 euros de revenus par an grâce aux produits Ushuaïa

 Gilets jaunes, si vous saviez les salaires des fonctionnaires de l’Assemblée nationale… Paul Jossé, ancien salarié du Palais-Bourbon, a dévoilé ce que touchent 750 fonctionnaires de l’Assemblée nationale. Auteur d’une enquête pour l’Institut de recherches économiques et fiscales (IREF), Paul Jossé révèle une grille de salaires qui laisse pantois.

 Jacques Toubon "ne comprend pas" la polémique sur ses revenus : INVITÉ RTL - Le Défenseur des droits a été listé par "Le Canard Enchaîné" comme faisant partie des politiques qui perçoivent un salaire et en même temps une retraite. « Je ne comprends pas que ça choque parce que je rappelle que ce que je fais, c’est un travail à temps plein pour lequel je suis rémunéré conformément aux règles », a-t-il ajouté. (Rémunéré conformément aux règles, sans doute, mais ces règles ne le choquent pas ! Pour ces privilégiés, c’est normal !... Nouvelle aristocratie…)

 Orange : la nomination d'une collaboratrice de Muriel Pénicaud fait polémique : Le président de la CFE-CGC Orange met en cause la légitimité de Claire Scotton et son salaire qui serait trois fois plus élevé que celui qu’elle touchait au ministère du Travail.

 Gilets jaunes et Bourgeoisie d’Etat: 500 hauts conseils et observatoires qui coûtent 500 millions d’euros par an : L’affaire Jouanno est emblématique de la crise politique que vit le pays à l’heure actuelle. Il y a évidemment la question du salaire de la présidente de la présidente de la Commission nationale du débat public, qui est payé par nos impôts et qui est donc trop important.

 Scandale des rémunérations : et si les anciens Présidents montraient l’exemple ? Pour gouverner, les Français rejettent un scénario à l’italienne, pas une alliance à la française : Sans doute existe-t-il des convergences sociales entre les électorats RN et LFI. Mais trop de divergences les séparent sur les questions migratoires.

 Les salaires colossaux des plus hauts fonctionnaires : Alors que le salaire de Chantal Jouanno en tant que présidente de la Commission nationale du débat public a fait scandale, voici ce que gagnent les hauts fonctionnaires les mieux payés en France...

 Les régimes spéciaux de la Banque de France : Dans cette institution dont l'existence même ne se justifie plus vraiment, surtout depuis l'introduction de l'euro, le personnel, en commençant avec le gouverneur, est particulièrement chouchouté

 Grand débat national : le très généreux salaire de Chantal Jouanno, sa coordinatrice : Emmanuel Macron a confié l'organisation de sa grande consultation citoyenne à la présidente de la Commission nationale du débat public. Un poste qu'elle occupe depuis mars 2018 et qui lui rapportera plus de 176.000 euros bruts en 2019. (Quand on aime, on ne compte pas…)

 Cadeau de Noël : les dirigeants de l’UE augmentés à plus de 20 000 euros par mois : Comme l’a révélé un article de Yahoo finances (1), les salaires et pensions de l’UE ont été augmentés rétroactivement à partir du 1er juillet 2018 et juste à temps pour Noël. (…Les salaires mensuels des chefs de l’UE Jean-Claude Juncker et Donald Tusk sont maintenant proches du salaire annuel moyen des salariés britanniques.)

 Business France, Pôle emploi, Météo France… les impressionnantes rémunérations des pontes des opérateurs de l’Etat : Dans certaines de ces structures travaillant pour l’Etat, les 10 personnes les mieux payées touchent, en moyenne, davantage qu’Emmanuel Macron et ses 181.685 euros bruts annuels.

 « Tant que le gouvernement ne réduira pas la dépense publique, il augmentera les taxes et les impôts » : « Le nouveau monde avait promis la baisse des dépenses publiques. Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, elles ne cessent d’augmenter. Quant aux impôts, ils ont augmenté de 4,5 milliards alors que promesse avait été faite de les baisser. » Sur le plateau de BFMTV, notre porte-parole Laurence Sailliet a dénoncé les hausses de taxes imposées par le gouvernement pour remplir les caisses d'un Etat toujours plus dépensier. (Réduire la dépense publique, ça n’est pas forcément réduire les frais de santé..., fermer des hôpitaux…, mais réduire le train de vie de l’état, les dépenses somptuaires des princes de la République…, les salaires invraisemblables des fonctionnaires de l'Assemblée Nationale et du Sénat..., les frais liés à l’immigration…, les subventions en tous genres et souvent injustifiées..., le statut chômage des intermittents..., l’aide aux pays en développement qui finit trop souvent dans la poche des nababs qui les gouvernent etc., etc.)

 Ces « Intouchables » de Bercy qui gagnent 300 000 euros par an : « À Bercy, on gagne jusqu’à 300 000 euros par an » – soit 25 000 euros par mois ! Provocante et néanmoins établie, cette réalité émane d’un livre paru en début d’année, et qui retrouve une singulière actualité avec la révolte des Gilets jaunes.

 Nouailhac - Les nababs de l'Assemblée nationale : On croyait avoir tout vu avec les gros salaires et les primes illégales de Bercy, mais il y a encore pire chez les hauts fonctionnaires de l'Assemblée !

 Oui, les fonctionnaires de l’Assemblée nationale ont des salaires mirobolants ! Après la publication de notre étude sur les privilèges choquants des fonctionnaires de l’Assemblée nationale, Europe 1, le 07/06, puis Le PariVol : comment le bloquer à distance

 Parisien du 25/06, avaient également mené leur propre enquête sur nos révélations.

 La belle vie des fonctionnaires de l’Assemblée nationale. Une nouvelle dynastie des Bourbon qui s’enrichit sur le dos des Français : Cette étude a été réalisée avec difficulté eu égard au peu d’informations délivrées par l’Assemblée Nationale et ses agents, notamment sur l’association AGRAN qui gère ses restaurants. Nous déplorons ce manque de transparence, suspect en soi, et nous accueillerons avec plaisir toutes informations qui viendraient compléter ou corriger ces données.

 Le coût d'un fonctionnaire de l'Assemblée nationale – Reportage : Investigations et Enquêtes. Doc complet : Pièce à conviction : Privilèges des députés : ceux qui ont été abolis et ceux qui existent encore

 Nos très chers sénateurs ! Le Sénat ? Une institution qui échappe au contrôle de l'État. Du détail de son budget aux inquiétudes des sénateurs sur sa survie en passant par les scandales qui la secouent, Pièces à conviction fait le tour de cette vénérable maison − affaiblie par les retraits d'argent en liquide,

 Les agents de l'Assemblée nationale "surpayés": une réalité qu'on a voulu cacher? Des salaires de plus de 6.000 euros pour peu de travail… Paul Jossé est venu ce mercredi dans Bourdin Direct présenter son enquête sur les agents de l'Assemblée nationale et les avantages dont ils jouissent. Un sujet tabou.

 Rémunérations à Bercy : excès, opacité et illégalité ! La Cour des Comptes vient de dénoncer le monde incroyable des hautes rémunérations à Bercy. Ceux qui ont la prétention de demander aux contribuables de respecter la loi n’hésitent pas à la contourner dès qu’il s’agit de leurs propres intérêts. Le système doit cesser !

 NUIT DU 4 AOUT 1789… les représentants de la NATION tous ordres confondus abolissent les PRIVILÈGES : JANVIER 2018 … QU’ATTENDENT LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLISQUER ET LA REPRÉSENTATION NATIONALE POUR ABOLIR LES PRIVILÈGES DE CERTAINS HAUTS FONCTIONNAIRES ET CHÂTIER COUPABLES ET COMPLICES DE CETTE INFAMIE ?

 Harlem Désir : 122.195 euros de rémunération, 0 euro d’impôt : Représentant pour la liberté des médias au sein de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, l’ex président de SOS Racisme touchera 122.195 euros net par an, non imposable. (Bravo !... Mais quelle est l’utilité de ce poste ? Les gilets jaunes apprécieront !…)

 Cop 24 : le voyage tous frais payés des 406 délégués guinéens : 406 délégués guinéens se rendent aux frais de la princesse à la Conférence de Katowice sur le climat. (Et ils ne sont pas les seuls. OK, c’est l’ONU qui paie, mais l’ONU est financée par qui ? Et après on s’étonne de la révolte des peuples !) (Les contributions reçues pour 2018 pour le budget ordinaire des Nations Unies)

 En catimini, la Macronie réduit les taxes… des grands médias audiovisuels appartenant à quelques milliardaires : En catimini, la Macronie réduit les taxes… des grands médias audiovisuels appartenant à quelques milliardaires

 Business France, Pôle emploi… les folles rémunérations des pontes des opérateurs publics : Dans certaines de ces structures travaillant pour l’Etat, les 10 personnes les mieux payées touchent, en moyenne, davantage qu’Emmanuel Macron et ses 181.685 euros bruts annuels. (Tant mieux pour eux, mais c’est tout de même profondément injuste, surtout dans un pays qui se veut toujours plus égalitaire…)

 Monsieur le président, abolissez vos privilèges! Pour apaiser la situation et accorder des concessions symboliques aux gilets jaunes, le président de la République Emmanuel Macron devrait renoncer aux privilèges de la classe politique. Un moyen rapide de renouer le dialogue avec le peuple…

 Comme le gilet jaune Jean-François Barnaba, combien de fonctionnaires sont payés à ne rien faire ? Jean-François Barnaba, représentant gilets jaunes touche 2.600 euros net par mois sans travailler ! Il bénéficie d’un statut spécifique à la fonction publique territoriale : les fonctionnaires momentanément privés d’emploi. Ils seraient quelques centaines dans toute la France.


Taxes et impôts :

 Vous cherchez de l’argent ? Il y en a, lisez ce qui suit !...

 L'Assemblée nationale a voté dans la nuit une hausse de 4 millions d’euros ... L'Assemblée nationale a voté dans la nuit de mardi à mercredi une hausse de 4 millions d'euros de la dotation allouée à l'Agence France-Presse au titre de ses ...

 Comment le champion du monde des impôts peut-il être dans un si mauvais état ? La crise des gilets jaunes aura été la convergence des faillites françaises. Antiparlementarisme, chômage, très bas salaires, violences et services publics déplorables sont le quotidien du champion du monde des impôts…

 Grand Paris Express : « Mais qu’est-ce que vous faites du pognon ? » : Où va l’argent ? Plongée dans les abîmes du Grand Paris Express… Et si l’on parlait aussi de ses nombreuses bourdes, erreurs, retards, connivences, paresses, hypocrisies et autres incompétences ? Si l’on parlait de Notre-Dame-des-Landes, de la taxe à 3 % sur les dividendes, des pénuries de médicaments, des horaires de travail des fonctionnaires territoriaux, du système Louvois de paie des militaires, de la SNCF, d’Orano ex-Areva ?

 Combien de taxes en France ? Les Gilets jaunes réclament moins de taxes pour les Français. Mais qu'en est-il, objectivement ?

 Carburants : où va l'argent des taxes ? La colère gronde chez les automobilistes suite à la décision du gouvernement d'augmenter les taxes sur les carburants au 1er janvier afin de financer la "transition écologique". Rappelons que ces dernières permettent de récolter plusieurs milliards d'euros : 31 milliards d'euros en 2017. Mais, où va réellement l'argent ?

 17 milliards d'augmentation : une fiscalité environnementale à contre sens de la tendance européenne : La fiscalité environnementale doit augmenter de 5 milliards d'euros entre 2018 et 2019... mais selon les prévisions gouvernementales, elle doit passer de 50 milliards en 2017 à 67 milliards d’euros d'ici 2022. Soit une augmentation de 17 milliar(...)

 ÉCOLO-BUSINESS QUAND TU NOUS TIENS !!!… Les taxes sur l’essence financent les méga-profits. L’actuelle révolte des gilets jaunes est le révélateur du fossé qui s’agrandit entre la France périphérique et celle des beaux quartiers « écolo-bobo » de Paris et de la région parisienne. Elle met aussi en relief l’énorme scandale du racket que le gouvernement met en œuvre en prenant toujours plus d’argent au peuple de France pour alimenter les énormes bénéfices des entreprises qui profitent des subventions de l’État dans le cadre de la transition énergétique.

 Diminuer les dépenses publiques au lieu de taxer les riches et les pauvres ! Le piège, pour les gilets jaunes, serait d’être récupérés par les revendications sociales tous azimuts et de vouloir faire de la France une deuxième Italie.

 Niches fiscales: ces 100 milliards d'euros qui hérissent les gilets jaunes... De nombreuses voix s'élèvent contre les niches fiscales, jugées inefficaces et inégalitaires. Plusieurs «gilets jaunes» estiment que l'État devrait piocher dans ces «dépenses fiscales» pour financer son budget au lieu d'augmenter les taxes.

 Éolien terrestre : Emmanuel Macron décide de doubler le prix de l'électricité : Le plan de la transition énergétique, que le Président Emmanuel Macron vient d'annoncer, est centré sur les  énergies renouvelables intermittentes ultra subventionnées. Il entrainera progressivement EDF vers la faillite et ruinera la France. Il conduira à des contestations sociales de plus en plus incontrôlables, dont personne ne peut aujourd'hui prévoir les conséquences. (FEDERATION ENVIRONNEMENT DURABLE)

 Sur 100 euros de taxes écologiques seulement 5 dépensés pour l’écologie ! Ce vendredi 23 novembre tôt le matin, il était permis aux insomniaques d’écouter sur France-Info la rediffusion de son émission-phare "Les Informés", censée permettre à la masse de ceux qui ne le sont pas d’accéder, après les inévitables "décryptages", au faîte de la vérité politique et journalistique.

 Notre argent et le grand exploit d’Emmanuel Macron : La France a toujours été reconnue pour ses « exceptions ». En voici une qui fera sûrement date dans l’histoire du pays. Nous avons 48.4 % du PIB de prélèvements obligatoires (champions d’Europe !), 56.7 % de dépenses publiques (champions du monde !) et pourtant : il n’y a pas d’Etat de droit capable d’empêcher des scènes de pillages et de guerre civile en plein centre de Paris ! Plus de 1 000 Mds d’euros d’impôts, taxes et autres cotisations et le pouvoir est impuissant devant des casseurs qui détruisent et pillent les centres-villes !

 Conséquences des mesures fiscales de Macron : + 1 730 euros pour les 5% les plus riches, et - 60 euros pour les 5% les moins riches (chiffres OFCE)

 Les 10% les plus riches vont bénéficier de 4 milliards d'euros de baisse d'impôts grâce à Macron


Pourquoi ?... Voici des questions que l'on peut se poser !

 POURQUOI ??? Par Alain Lambert : On aimerait bien avoir des réponses à ces questions car ces situations sont inadmissibles ! Quand verrons-nous la remise à plat de toutes ces " exceptions " pour nos élus ?

 Un scandale à 300 millions € à l’Education Nationale : Il paraît que l’Education Nationale n’a pas d’argent! et même qu’elle s’en plaint beaucoup. Pourtant, la Cour des Comptes vient de lever un fameux lièvre: depuis 2008, ce ministère si pauvre s’est permis d’engloutir 300 millions € dans un projet informatique qui ne marche pas. On remarquera au passage que l’incompétence de la technostructure qui sévit dans ce ministère n’est pas liée aux majorités parlementaires: elle reste constante sous la gauche comme sous la droite.

 Nombre d'élus : l'autre mille-feuille français : Les municipales 2014 ont vu concourir plus de 925.000 candidats… soit environ un électeur sur 49. Avec 618.384 élus, la France compte un mandat électif pour 104 habitants et 1 électeur sur 100 est conseiller municipal. Un record quand on sait que l'Irlande compte un élu pour 2.336 habitants, la Grande-Bretagne 2.603 et que le taux de représentation français est quatre fois et demie supérieur à celui des États-Unis. Comparée aux autres pays de l'Union Européen, la France compte un nombre considérable d'élus qu'il est impératif de diminuer. D'autant que cette multiplicité des élus locaux à un coût : 1,2 milliard d'euros en 2011 d'après le député René Dosière.

 La France croule sous le poids de ses 600 000 élus : La France n’a pas de pétrole, mais elle a des élus, beaucoup trop d’élus rappelle le Cri du Contribuable. Avec 600 000 élus en France, c’est quasiment 1% de la population qui est concernée (record mondial), mais l’ensemble de la population qui en paye les frais.

 VIDEO. Une députée passe au crible les dépenses du cabinet du Premier ministre : En pleine commission des Finances, le 25 octobre dernier, la députée Marie-Christine Dalloz a passé au crible les dépenses du Premier ministre et de son cabinet. "Alors que tous les ministres se voient imposer une réduction drastique de leur cabinet, les effectifs du cabinet du Premier ministre s’élèvent à 496 équivalents temps plein : 69 membres, 427 personnes chargées des fonctions supports", précise-t-elle.

 Sénat : le palais de la honte : au service des « princes de la République ».

 Le Sénat (Yvan Stefanovitch) Un paradis fiscal pour des parlementaires fantômes Paru le 2 juin 2016 : On croyait tout savoir du manque d'exemplarité des 348 sénateurs et de leurs privilèges monarchiques : 6 000 € mensuels de frais « remboursés » sans justificatif, super-retraites, absentéisme endémique... Malgré les efforts de son nouveau président Gérard Larcher, le manque de transparence ruine toujours l'image du Sénat. Yvan Stefanovitch révèle dans cet ouvrage les privilèges fiscaux que se sont octroyés légalement ces princes de la République et le vaste système de triche qui permet à une partie d'entre eux, les « intouchables », de ne rien faire ou presque... Chaque sénateur paie l'impôt sur le revenu, non pas sur son indemnité totale mensuelle (11 350 € nets), mais uniquement sur ses indemnités de base et de résidence (soit 4 140 € nets). Il reçoit donc chaque mois, sur son compte bancaire, 7 210 € au black, le plus légalement du monde ! L'ouvrage publie l'identité - restée secrète - des 14 sénateurs sanctionnés au dernier trimestre 2015, pour absentéisme, par une simple amende de 2 130 € prélevée, une fois pour toutes, sur leur indemnité parlementaire.

 Salle de sport et salon de coiffure : les dépenses cachées de l'Assemblée nationale

 Cigares, hôtels de luxe et voyages à l'étranger : les élus locaux sont-ils vraiment moins dépensiers que les autres ?

 L'Etat dépense 570 000 euros par an pour financer les obsèques des anciens députés et de leurs proches

 L'Etat dépense 108 000 euros par an pour le personnel et les déplacements d'Alain Juppé

 L'Etat dépensait encore 94 000 euros par an pour le personnel et les déplacements de Lionel Jospin, dix ans après son départ de Matignon

 En 2014, l'Assemblée nationale a rémunéré 52 épouses, 28 fils et 32 filles de députés

 Les frais de transport des députés : 230 000 euros de Pass navigo, 342 000 euros de parking et 1,2 million d'euros de notes de taxi par an

 Les dépenses du Premier ministre et de son cabinet : En pleine commission des Finances, la députée Marie-Christine Dalloz passe au crible les dépenses du Premier ministre et de son cabinet. Elle dénonce un manque de transparence.


Intermittents du spectacle

 Intermittents du spectacle: touche pas au milliard ! C'est l'histoire d'une entourloupe passée quasiment inaperçue. D'un scandale à 1 milliard d'euros qui n'en est plus un. D'un tour de magie signé Michel Sapin et Aurélie Filippetti, avec l'aimable complicité de quelques députés amis. 

 Intermittent du spectacle : qu'est-ce que c'est ? Le statut des intermittents du spectacle aide les artistes à vivre entre deux cachets.

 Intermittents du spectacle : le statut honteux dont personne ne veut parler : Le statut d’intermittent du spectacle est un scandale typiquement français dont les médias ne parlent que pour vanter les mérites. Normal, c’est toute l’industrie médiatique qui se fait des millions sur le dos des finances publiques. (En réalité, ils travaillent souvent gratuitement pendant leur indemnisation et l’employeur recommence à les rémunérer lorsqu’ils ont atteint la fin du droit, pendant une durée permettant d’acquérir de nouveau droits… Et ainsi de suite. Les grands bénéficiaires ne sont pas les intermittents mais leurs employeurs , y compris l’audiovisuel public !)


Immigration et tiers monde

 Fraude fiscale : 80% des faux documents sont d’origine algérienne, marocaine, congolaise, et malienne. [Vidéo] : Selon le magistrat Charles Prats : 1,8 millions de faux numéros de sécurité sociale, 80% des faux documents sont d’origine algérienne, marocaine, congolaise, et malienne. Estimation : 20 milliards d’euros de fraude par an.

 Retraites : à vous dégoûter de travailler une vie durant ! Nos lecteurs retraités seront sans doute ravis d’apprendre que la nouvelle loi de finances prévoit qu’une partie de l’argent dont l’État vient de les priver à raison à la fois de la hausse de la CSG et du quasi-gel (+ 0,30% par an) de leurs pensions jusqu’à fin 2020 va immédiatement servir à revaloriser les prestations servies aux demandeurs d’asile qui, elles, après avoir été tout récemment substantiellement majorées sous la pression du Conseil d’État, demeurent intégralement indexées (+1,60%) sur l’inflation.

 En 2018, la France a offert plus de 10 milliards à l’Afrique ! Qu’en pensent les Gilets Jaunes ? 10,45 milliards d’euros auront été dépensés cette année pour l’aide publique au développement, selon le projet de loi de finances pour 2018. C’est 2 milliards de plus qu’en 2015 !

 Loi Macron sur l’immigration : données et enjeux financiers. Les chiffres clés

 Le coût de l’immigration, c’est 1 500 euros par an et par Français, bébés compris !

 Les envois de fonds des migrants : quel impact pour les pays du Sud ? Alors que l'Europe se divise un peu plus sur la question migratoire, les sommes envoyées par les migrants dans leur pays d'origine atteignent des records. Un phénomène de transfert qui présente des opportunités et des limites. (Selon la Banque mondiale, …466 milliards de dollars l'année dernière).


Prisons

 Plus d'un détenu sur cinq en France est de nationalité étrangère : Il y a près de 15.000 ressortissants étrangers en prison, révèle le ministère de la Justice en réponse à une question posée à l'Assemblée nationale par le député Les Républicains Guillaume Larrivé, qui demande en retour au gouvernement d'organiser un «plan d'expulsion» pour pallier le manque de places en prison. (Pourquoi tient-on autant à les emprisonner en France au lieu de les expulser ? Il y a là aussi d’énormes économies à faire, au lieu de fermer des hôpitaux et des maternités...)

 Près de 15 000 étrangers dans les prisons françaises, soit plus d'un détenu sur cinq : En réponse à une question posée en septembre dernier par le député Les Républicains (LR) Guillaume Larrivé, le ministère de la Justice a révélé cette semaine qu’il y avait près de 15 000 ressortissants étrangers détenus dans les prisons françaises. (Là aussi on peut récupérer des finances !)


gabegies, privilèges, injustices...

 Députés, indemnités, frais de bouche... Ce que vous coûte vraiment l'Assemblée : En 2019, l’Assemblée nationale devrait faire exploser son budget de plusieurs dizaines de millions d'euros. De quoi alourdir un coût déjà conséquent... Puisque le Palais Bourbon est l'institution la plus chère de la République

 Liste des commissions et instances consultatives ou délibératives françaises...

 Les loups ont coûté 25 millions d’euros aux finances publiques en 2018 : Devant la recrudescence des attaques de ce canidé sauvage, 3.615 éleveurs ont fait des demandes d’indemnisations.

 Le coût exorbitant de l’hommage aux soldats de Michel Drucker : Le devis de l'émission "Un Noël avec nos soldats" tournée à Abidjan était estimé à 1 million d'euros environ. France Télévisions a dû compenser l'absence de financement par les industriels.

 Brigitte et Emmanuel Macron : une rénovation à gros budget : Le temps fait parfois mal les choses. Brigitte et Emmanuel Macron se sont lancés dans un projet dispendieux dont le timing tombe assez mal en pleine crise des gilets jaunes. (C’est la poule qui a fait l’œuf ou l’inverse ? Pour dire que les gilets jaunes sont peut-être issus du comportement méprisant et dispendieux de la famille Macron et pas l’inverse !... Au moment des élections, les gens n’avaient sans doute pas compris que la « rénovation et la modernisation de la république » consistaient à rénover les moquettes et les tentures.)

 Le DMP : Dossier Médical Partagé ou Dossier Mal Parti ?  …Le Dossier Médical Partagé est annoncé en fanfare tous les trois ans depuis 2004. Mais ça ne marche pas. Alors on change les équipes, et on recommence. L’addition s’alourdit à chaque cycle, il s’agit là aussi de centaines de millions d’euros. Réussite en Estonie, échec en Angleterre et ailleurs...

 Intervention en séance publique du Sénat du Sénateur Jean-Louis Masson : Explication de vote sur le projet de loi de finance relatif à la sécurité sociale et aux retraites. La suppression de la taxe d’habitation est le symbole même de la démagogie puisque pour compenser la perte de recettes, on augmente par ailleurs d’autres impôts. De même, beaucoup d’arbitrages se traduisent par une injustice tout à fait insupportable. En particulier, les personnes âgées sont victimes d’un véritable matraquage fiscal…

 Etat général de la France : « on n’est tout de même pas arrivé là par hasard » : Intéressante période que celle que nous vivons actuellement et qui, à défaut d’offrir de réjouissantes perspectives pour les prochains mois, permet de réfléchir un peu sur l’état général du pays.

 La Cour des Comptes étrille le musée de la Banque de France : La Cour des comptes pointe le surcoût engendré par les travaux du projet de Cité de l'économie et de la monnaie initié en 2011 par la Banque de France. Les frais engendrés devraient plus que doubler par rapport à ce qui était prévu.

 Quand la Banque de France achetait un Rembrandt à 80 millions d'euros... : Mais pourquoi la Banque de France a-t-elle acquis un tableau de Rembrandt pour 80 millions d'euros? C'était en 2014, dans le cadre de sa politique de mécénat ; et, aujourd'hui, ça ne plaît pas franchement à la Cour des Comptes!

 A Versailles, la Lanterne, "garçonnière de la République" : La journaliste Emilie Lanez dévoile dans un livre les petits secrets de la Lanterne, à Versailles, résidence du Premier ministre, puis du Président. C’est l’une des demeures les plus impénétrables de la République dont la journaliste Emilie Lanez a percé quelques-uns des secrets. Ceux de la Lanterne, pavillon de chasse datant du XVIIIe siècle niché dans le parc du château de Versailles, sont nombreux.

 Thomas Hollande s’éclate à La Lanterne, résidence des chefs d’État :Bas du formulaire À la Lanterne, lieu de résidence des chefs d’État à Versailles, Thomas Hollande invitait ses amis à siroter un verre autour de la piscine...  La jeunesse dorée ! Thomas Hollande, fils de François Hollande, semble en connaître un rayon. L’avocat de 32 ans est un sacré petit fêtard, et ce n’est pas le personnel de la Lanterne qui dira le contraire...

 Brigitte et Emmanuel Macron dépensent 300.000 euros pour changer la moquette de l’Elysée, la polémique enfle : LA PREMIÈRE DAME A FAIT DE LA MODERNISATION DE L’ELYSÉE SON COMBAT. (…C’est une polémique de plus pour le couple présidentiel. Ce jeudi 29 décembre ont commencé les travaux de rénovations de l’Elysée qui dureront jusqu’au 15 janvier prochain. Validés par Brigitte Macron elle-même, les travaux comportent la rénovation de plus de 1000 mètres carrés de pièces au sein de l’Elysée, de la salle des fêtes au jardin d’hiver.) (Après la Lanterne, la vaisselle de la Présidence, la piscine de Brégançon, « Marie Antoinette » pousse le bouchon un peu loin. Dans la situation actuelle ça fait tout de même beaucoup !...)

 L'Assemblée nationale dépense jusqu'à 300 000 euros par an en oeuvres d'art

 Brasilia, Cancun ou Pékin : des élus d'Ile-de-France voyagent gratuitement grâce au syndicat des eaux usées

 Le stade d'Alain Juppé va coûter 176 millions d'euros de plus que ce qui était prévu

 Les bus fantômes de la Martinique : 14 véhicules, qui ont coûté 1 million d'euros chacun, roulent sans passager

 Argent public : les nouveaux logos de France Télévisions ont coûté 640 000 euros

 Les nouveaux camions de CRS sont trop lourds : l'Etat a payé 700 000 euros pour les alléger

 Fraude : il existerait 1,8 million de numéros de sécurité sociale attribués à partir de faux documents : A l’heure où les gilets jaunes manifestent dans les rues contre la pression fiscale, Charles Prats, un magistrat spécialiste de la fraude, travaillant au ministère des finances sous la présidence de Nicolas Sarkozy, affirme qu’il existe en France 1,8 million de numéros de sécurité sociale attribués probablement sur la base de faux documents. (Il y a du grain à moudre !...)

 Comment améliorer l’efficacité de l’action publique ? Des économies d'échelle de 15 % sur 415 milliards de dépenses de fonctionnement permettraient de fonctionner sans déficit public ou de diminuer les prélèvements obligatoires de plus de 5 %.

PRECEDENT

Accueil

SUIVANT